RENCONTRE AVEC ALLAN ADOTÉ

C’est dans une loge du Casino du Palais de la Méditerranée à Nice qu’Allan Adoté nous a reçus pour une interview. L’artiste et ses musiciens vont présenter dans quelques semaines le James Brown Tribute Show, un concert hommage au soulman américain.

« Allan Adoté, un artiste dont l’idole est James Brown/ Crédit Photo : Mathilde BRUN)

« Allan Adoté, un artiste dont l’idole est James Brown/ Crédit Photo : Mathilde BRUN)

Buzzles: Allan Adoté, première question, d’où vous vient votre passion pour la musique ?

Allan Adote : J’ai commencé tout petit, à l’âge de 7 ans. Ma mère était chanteuse et j’ai donc commencé avec elle à l’église, avec du gospel.

Parlez-nous du James Brown Tribute show :

Il s’agit d’un concert hommage à James Brown. J’interprète ses chansons accompagné par de très grands musiciens. Nous sommes une bande de copains, nous travaillons ensemble depuis presque 20 ans.

Pourquoi un spectacle sur James Brown ?

Le déclic est parti d’une émission TV que j’ai faite avec Patrick Sébastien. Elle était consacrée à la sortie d’un album hommage à James Brown par Eddy Mitchell. Patrick Sébastien m’a invité à chanter en live. Et là, ça a fait « Whaouh » ! L’idée est donc venue de là. J’attendais l’opportunité pour monter ce projet.

Ça a pris du temps pour mettre en place ce projet ?

Oui beaucoup. Je voulais trouver les bonnes personnes. Et j’ai trouvé une bonne production ; il s’agit de Sud Concerts, qui a mis le paquet pour que le projet voie le jour.

Que ressentez-vous quand vous chantez les chansons de James Brown ?

De l’honneur et de la fierté car il représente une époque de la musique soul Motown et black music. Il a été un peu le parrain de tout le monde : Michael Jackson, Prince…

Ce sont de grandes influences ?

Oui, James Brown, Michael Jackson, Ray Charles, Stevie Wonder sont de grands monuments de la musique. Ils resteront à jamais gravés dans l’Histoire.

Une chanson préférée du répertoire de James Brown ?

Je les adore toutes. Elles sont toutes importantes car elles représentent différentes périodes de sa vie et de sa carrière. On va d’ailleurs le voir et le ressentir dans le spectacle. Après, il y a bien sûr des grands classiques comme I feel good, The Man’s World, Sex Machine, etc.

Vous avez travaillé avec de grands noms de la musique comme Nina Simone, Billy Paul, The Blues Brothers, Gloria Gaynor au niveau international, ou encore avec Johnny Hallyday concernant la scène française.

Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Une richesse, une richesse énorme ! On apprend beaucoup avec ces personnes.

Est-ce que vous avez une anecdote à nous faire partager avec l’un de ces artistes ?

J’en ai même deux !

La première est avec Johnny Hallyday. Un jour, on était au Petit Journal de Montparnasse et là, je vois arriver « le monstre ». Il est monté sur scène et c’est incroyable. C’est un rockeur, un vrai, il fait le show. C’est un vautour. Et puis humainement, c’est la crème. J’ai beaucoup rigolé avec lui.

La deuxième, c’est avec Gloria Gaynor. On était en Tunisie. Quand elle a vu arriver des musiciens français pour l’accompagner, elle faisait un peu la tête. Et puis, elle a vu que parmi eux, il y avait des musiciens noirs, elle a souri. Finalement, pendant la répétition, elle avait le sourire comme une gosse. Et puis, elle a vu qu’on connaissait le métier.

Quel regard portez-vous sur la musique actuelle ?

Très positif. C’est très riche. Aujourd’hui, quelque part, on puise dans l’ancien pour faire du nouveau, on cherche aussi des nouveaux styles mais c’est une étape. Dans un an peut-être, ou six mois, il va y avoir une nouvelle vague qui va arriver avec un son.

Sinon, j’écoute un peu de tout.

Y a-t-il un artiste que vous aimez particulièrement ? Un artiste issu de cette génération ?

Oui, il y a un artiste qui m’éblouit, qui me fascine, je le trouve très intelligent et raffiné, c’est Stromae. Sa manière d’écrire, d’interpréter et tout simplement sa manière d’être me plaisent.

Content de venir faire un spectacle à Nice ?

Je suis vraiment content que le deuxième concert (le 27 mars, après l’Olympia le 13 Mars) soit à Nice.

C’est ma ville de cœur, j’ai vécu ici. Même si je suis parti de Nice il y a trente ans, j’ai démarré ici. J’ai été porté par les Niçois pendant ma carrière. Je me sens un peu niçois, nissart.

Je les invite à venir voir le James Brown Tribute Show.

Si vous êtes fans de James Brown, ne ratez pas le show d’Allan Adoté et de ses musiciens.

Ils seront à l’Olympia le 13 Mars, au Palais de la Méditerranée de Nice le 27 Mars, et le 28 Mars à Aix-en-Provence.

Mathilde Brun

Retrouvez cet entretien et plus encore sur Culturellement PACA.