Natalie Portman : entre amour et ténèbres

De scénarios légers aux plus sombres, l’actrice israélo-américaine embrasse tous les styles. Sans faux pas, ou presque.

Au 68ème Festival de Cannes avec A Tale of Love and Darkness, pour son premier long-métrage en tant que réalisatrice, Natalie Portman oscille entre amour et ténèbres, comme sa filmographie. L’actrice interprète la muse du peintre Goya accusée d’hérésie par l’Inquisition espagnole dans Les Fantômes de Goya (2005). Dans Deux Sœurs pour un roi  (2008), elle est Anne Boleyn, décapitée pour haute trahison. Natalie Portman déploie ses ailes dans Black Swan (2011) où elle incarne une danseuse qui se bat contre elle-même pour incarner le cygne noir du Lac des Cygnes. Une interprétation couronnée par un Oscar. Portman se tourne vers la comédie sentimentale avec Sex Friends (2011) en incarnant un médecin qui fuit les relations sérieuses. Et Léon (1994), un rôle à part, son premier. Orpheline recueillie par un tueur à gage, Natalie Portman nous fait passer du rire aux larmes avec une justesse de jeu presque insolente pour une gamine de 10 ans.

Natalie Portman en tête-à-tête avec Clive Owen dans Closer : entre adultes consentants. (Crédit photo : madlygirlgeekly.fr)

Natalie Portman en tête-à-tête avec Clive Owen dans Closer : entre adultes consentants. (Crédit photo : madlygirlgeekly.fr)

« Plus aucun réalisateur ne voulait travailler avec moi »

Star Wars aurait pu lui coûter sa carrière. Si la saga de George Lucas l’a hissée au rang d’actrice internationale, Natalie Portman reste amère. « Tout le monde pensait que j’étais mauvaise actrice. Je jouais dans le plus gros succès au box office de la décennie, et plus aucun réalisateur ne voulait travailler avec moi », confie-t-elle au New Yorker. Mais en 2005 le réalisateur Mike Nichols lui accorde sa confiance. L’actrice interprète une strip-teaseuse dans Closer, entre adultes consentants . Une prestation récompensée par le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle et une nomination aux Oscars dans la même catégorie. A tale in which love wins over darkness.

Alice Gobaud